1 112, avenue de la Tarentaise 73210 Aime-La-Plagne
Tél: 04 79 09 74 38

Aime panoramique

Cette bourgade bien installée dans son lit de verdure a une tradition de passage et d’accueil qui remonte à 7000 ans.

C’est vers 5000 ans avant Jésus-Christ que les premiers hommes choisirent de s’installer ici dans ce que l’on nomme “Le Berceau Tarin”. Ils conclurent, sans se tromper, l’avenir le montrera, un vrai pacte de confiance avec la Montagne.

La Tarentaise, Le Beaufortain, Le Val d’Arly, Le Val Montjoie et Le Val de Chamonix gagnèrent face aux premières tentatives d’invasions romaines. Le deuxième assaut vers -14 avant Jésus-Christ frappa plus fort, et ces provinces rendirent les armes. L’empereur romain d’alors, Auguste, les réunit en une seule entité administrative et géographique sous le nom de “La Province des Alpes Graies”. Il désigna Aime comme ville la plus importante et en fit la capitale sous le nom d‘Axima, du dieu romain: Aximus, protecteur des sources.

Un représentant de l’Empire, Le Procurateur, vint s’installer ici, tout d’abord avec une compagnie de 2000 soldats, et très vite des familles le suivirent.
Aime se trouvait sur la grande voie romaine, qui reliait Milan en Italie à Vienne en France. De fait sa réputation stratégique et la valeur de ses échanges commerciaux lui conférèrent une attention grandissante. Aujourd’hui encore de nombreuses fouilles nous révèlent un glorieux passé.

Plus tard, les bâtisseurs de l’an mil laissèrent au monde chrétien, un édifice remarquable: La Basilique Saint Martin, joyau du premier art roman, témoignage du renouveau de la foi à une époque charnière. Sa crypte et ses absides souterraines, non visibles de l’extérieur lui donne un mystère, que seules les pierres et les colonnes peuvent révéler. Ses fresques du XIIème siècle, de style byzantin nous rappellent que les artistes voyageaient déjà à travers le monde. Les seigneurs, eux, érigèrent des tours enserrées dans une fortification urbaine. Restaurés, le donjon du XIIIème siècle et le logis du XV/XVIème évoquent le nom des hauts dignitaires, dont les possessions s’étendaient au-delà de la région: Les Vicomtes de Tarentaise Sires de Montmayeur. 

Les Monuments d’Aime

La Basilique Saint Martin

basilique

Basilique romane du XIè siècle, repose sur une crypte et des absides souterraines, qui entourent un chevet carolingien et un édifice romain. Les inscriptions latines et les fresques du XIIè siècle décorent un arc triomphal.

La Tour Montmayeur

tour M

Tour des Sires de Montmayeur, puissants seigneurs de Savoie. Le donjon et le corps de logis ont été entièrement restaurés. L’exposition permanente porte sur la construction des maisons de la vallée. Une petite histoire du vin est également proposée.

L’Eglise St Sigismond –  Musée Pierre Borrione

Consacrée à la nativité de la vierge, rebâtie de 1675 à 1678 en plein essor de l’art Baroque, elle vous surprendra par ses ors, ses statues, ses peintures et ses nombreux angelots.

st sigismond

Créé en 1968 par le Docteur Pierre Borrione, il expose près de 500 pièces, des vestiges romains à l’art baroque en passant par l’histoire des mines de la Plagne, ainsi qu’une magnifique collection de minéraux et fossiles.

Pour compléter cette brève présentation, rendez vous sur le site de l’Office du Tourisme.